Canada On The Road Again

27 août 2014

un été une fois dans l'ouest!

Rocky Mountains:

Après une petite halte bien mérité a Edmonton et la visite du plus grand centre commerciale au monde (oui monsieur!), nous voilà repartis sur la route, avec un gros programme : les Rocheuses.

On attaque le parcours par le Nord, par Jasper (1 des 5 parcs Nationaux des rocheuses), on rentre tout de suite dans le vif du sujet. Difficile de décrire la beauté et l'immensité du paysage (les photos attendrons une meilleur connexion). Les Pics escarpés, les glaciers, les torrents, les cascades et les lacs aux eaux turquoises... chaque endroit est a couper le souffle, on en prends plein les yeux!

Début Juillet, le parc est un peu surpeuplé, les gros Pick-up - caravane double essieux sont de sortie, week-end de la fête nationale oblige. (le canada-day, le 1er juillet,qui est également l'anniversaire de Marine). Malgré la foule sur les routes et les sentiers de randonnée, la faune sauvage est au rendez vous, un ours noir par ci, un grizzli par la, un wapiti qui broute en exhibant fièrement ses bois, un castor qui sort de sa hutte, madame orignal regarde passer les voitures...

Petite escapade au pieds du glacier Columbia, dont les eaux se jettent dans 3 océans : pacifique, atlantique et arctique... un peu de géographie n'as jamais fait de mal a personne!

Banff, ... (passage en Colombie britannique) , Kootenay, les parcs nationaux se suivent et se ressemblent : GRANDIOSE!!!!5 Jours a en prendre pleins les yeux, pour s'en remettre, petite baignade dans une source chaude a 40 degrés (a Radium hot springs)

On remonte vers le nord jusqu'à Golden, pour aller s'installer dans le chalet de Brian (mais si, Brian! Le gars qui a acheté le van des filles en Australie, Rhoo! Vous suivez pas!) lessives, jacuzzi et Yoho national park au programme.

On quitte Golden pour mettre le cap a l'ouest, direction la vallée de l'Okanagan, un dernier parc national pour la route, ''Glacier N.P''.5 sur 5! on a fait le grand chelem des parcs des rocheuses!!! YOUHOU!!!!

Et notre fidèle serviteur Tyrone n'as pas bronché, dans les cotes abruptes et les descentes vertigineuses, pas une surchauffe, ni durite ni fusible, rien!!! ''Chevrolet, fait pour durer''!

 

Le temps des cerises :

C'est bien beau de traverser un pays aussi grand que le Canada a bord d'un van aménagé, mais les 4,3 litres de cylindré du gros Tyrone consomme plus qu'un curé peu en bénir! A force de passer a la pompe, le compte en banque vire au rouge. Il est temps de se remettre au travail, pas de répit pour les voyageurs au long cours!

Comme prévu, la vallée de l'okanagan est le paradis des cueilleurs de fruit en tout genre. A la mi-juillet, c'est la saison des cerises dans le sud, Let's go! Arrivés a Oliver, tout au sud de la vallée, la saison des cerises vient de débuter.

Premier constat, ils cherchent plein de pickers (cueilleurs). Deuxième constat, il semblerait que tout les propriétaires de vergers soit Indien (non, pas des indiens d'Amérique sioux apaches, mais des indiens hindou d'inde). C'est pas un problème en soit, mais le soucis c'est leurs accents. On ne comprends pas grand chose a ce qu'ils nous racontent. Peu être est ce fait exprès pour nous enfumer!?

En se perdant dans la montagne pour trouver un endroit ou dormir au bord d'un lac (qu'on n'as jamais trouver!), on se retrouve a Keremeos, petite ville entouré de verger. On trouve un patron, indien, sans accent! Il nous explique qu'on sera payé 2,5 dollars le sceau de cerises, qu'on peu camper sous les cerisiers, et qu'il y a une cuisine équipée et une salle de bain. On a tout compris! On s'installe donc a Keremeos, avec des collègues, Allemands, Québecois, Américains, Israéliens, Espagnols, Italiens.... une 15éne de personne cohabitent donc dans cette cuisine un peu dégueu et cette douche hors d'usage.

Réveil a 4h, début du travail : 5h, c'est parti pour une journée de picking, armé d'un harnais et d'un escabeau, jusqu'à midi environs, avant que la chaleur ne devienne trop écrasante (plus de 40 degrés!). Il ne faut pas chômer pour arriver a se faire une bonne paye. Une quarantaine de bucket (sceau) par jour en moyenne, ça fait une centaine de dollars.

Les jours s'enchaînent sans répit pendant 3 petites semaines, c'est dur, mais, passer moi l'expression, le travail porte ses fruits! (4300 dollars a nous 3). Le compte en banque est bien garnis, mais pas assez pour continuer le voyage sereinement.

Après une dernière soirée bière-pizza gracieusement payé par Gary, le patron, on prends la route vers l'est, direction Creston city, afin de retrouver des cerisiers pleins de fruits.

La aussi, les propriétaires de vergers sont des hindous a l'accent difficilement compréhensible, après quelques recherche, on rencontre enfin un propriétaire compréhensible.

Morgan, et sa femme Barb, canadiens, la cinquantaine, possèdent un petit verger derrière leur maison. Ils vendent directement leurs cerises dans sur un stand de fruit au bord de la route. Ils sont vraiment très accueillant, nous expliquent qu'ils ont besoin d'une 20ene de sceau par jour (des gros sceaux, le double de ceux de Keremeos), payé 10 dollars chaque.

On s'installe sur leur terrain, avec prise de courant, robinet d'eau et toilette chimique a disposition... campement 3 étoiles!

On n'as pas d'horaire fixé, mais pour garder les bonnes habitudes, réveil a 4h du mat', a la fraîche! Vers 7 h , Morgan nous apporte le café, avec des petits gâteaux maison, ou des tartines... on est traiter comme des rois!

Malheureusement, au bout d'une semaine, les ventes de cerise au stand de fruit dégringolent, il n'a besoin que de quelques sceau par jour, pas de quoi occupé 3 personnes.

On laisse donc Marine s'occuper des cerisiers de Morgan et Barb, et on va travailler dans un gros verger (Hindous of course!), avec une espagnole rencontrer a Keremeos.Changement de décor, c'est tout le contraire d'un petit verger familial dans le jardin. On se retrouve a plus d'une cinquantaine de pickers, c'est l'usine. On y travail une semaine.

Pour finir, on retourne travailler avec marine une dernière semaine. Une quinzaine de sceaux par jour! Les cerises sont un peu trop murs, et certaines sont explosées. Ça devient plus dur de remplir les sceaux, du coup on sera payé 12,5 dollar le bucket! Cool !! $$$.

La dernière semaine de picking se passe fraîchement, 12 degrés au réveil, et pas mal d'averses!

26 Août 2014, dernier jour de travail. Fini. VACANCES!!!!!!

Bilan : C'était dur, voir même des fois harassant. Mal aux doigts et au dos. Froid le matin et suffocant aux alentours de midi. Éprouvant physiquement et moralement ... mais on l'as fait, et on peu maintenant envisager la fin du voyage sereinement!

Environs un mois et demi de travail dans les cerises (dire qu'il y en a qui croit qu'on s'amuse!), 6 semaines, 3 pickers, 2000 buckets, 8200 dollars!!!! Hip hip hip.... Hourra!!!

 

Voila pour les dernières nouvelles du front. La dernières étapes de la traversée canadienne nous attends, on remets le cap a l'ouest. Vancouver en ligne de mire, avec comme principal objectif l'île de Vancouver. Ainsi la traversée d'Est en Ouest sera bouclée, d'un océan a l'autre!

Et comme on a bien travaillé, on pourra se permettre, en extra bonus, de traversée la frontière des USA pour aller jusqu'en Californie, San Francisco, l' ultime objectif.

Environs encore un mois de voyage nous attends avant notre retour sur le vieux continent au alentour de fin septembre.On va essayé d'en profiter a pleins, promis!

De votre coté, profitez bien de cet fin d'été, n'oubliez pas d'acheter votre liste de fourniture, et bon courage pour la rentrée!Bisoux par chez vous!

Posté par Flo et Saim-on à 23:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]


30 juin 2014

A la conquête de l'ouest!

Salut tout le monde, nous voici arrivé au pied des montagnes rocheuses de l'ouest canadien.

Un petit stop a Edmonton chez Bryan (le gars qui a racheté le van des filles en Australie), histoire de vous envoyé quelques nouvelles, pas mal de photos et de regarder quelques match de la coupe du monde!

Petit Flash-back :

- On a repris la route depuis Rimouski au début du mois , on a vu des phoques au parc du Bic, puis de retour a Montréal pour récupérer Marine a l'aéroport le 6 Juin. Voila les 2 sœurs enfin réunis! On profite enfin d'un peu de chaleur et de soleil, on passe faire un coucou a nos anciennes proprio et récupérer du courrier.

Direction la ville de Québec, visite rapide en une demi journée, puis cap sur Tadoussac, pour voir des baleines. On a juste vu le souffle d'un cétacé au loin, mais quelques bélugas sont venus nous saluer d'un peu plus prés.

- Le fjord du Saguenay, le lac St Jean..... soleil, eau claire, paysages magnifiques....

- Bye-bye Québec , Hello Ontario. On arrive dans la région des grands lacs. Visite rapide d'Ottawa et de son parlement, puis des chutes du Niagara, impressionnant!

On remonte par la péninsule de Bruce, l'eau est transparente, mais un peu trop fraîche pour se tremper plus que quelques orteils. Traversée en ferries. Nous voilà sur les bord du Lac supérieur. Visite du parc national de Pukaskwa ou nous rencontrons (enfin) nos premiers Ours noirs.

On traverse l'ouest de l'Ontario et ses centaines de lacs au milieu de la foret.

- Changement de décor en arrivant dans le Manitoba , la foret a laisser place a une étendue de prairies , les kilomètres défilent rapidement. Visite du parc de Riding Mountain, ou l'on rencontre des bisons.

- On arrive dans le Saskatchewan (prononcez comme vous pouvez!) c'est encore plus plat, des champs a perte de vue...

Deux jours de traversée et on arrive en Alberta. On visite le parc de Elk Island, avec une grosse colonie de castor ...

et nous voici arrivés a Edmonton.On en a pris plein les yeux, mais le plus beau reste a faire : les rocheuses!

Nous reprenons la route aujourd'hui direction le parc national de Jasper, puis celui de Banff puis celui de Glacier, puis enfin celui d' Yoho.... 4 parc nationaux se chevauchent, On va en prendre vraiment pleins les yeux, c'est garanti! Après, il faudra retourner au boulot.... Mais ça se sera une autre histoire!

On the road again, les Rocky Mountains nous appellent!!!

Posté par Flo et Saim-on à 21:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 juin 2014

Road trip Est-Canadien

Salut la compagnie, de retour de notre voyage sur la cote Est du canada, nous voilà de retour chez mon onc' François, a saint Gabriel de Rimouski. On en profite pour vous livrer un petit récit et quelques photos de notre périple a bord du Tyrone Express!

Les photos, comme d'hab', sur la droite quelque part par la ------ »

(Soyez indulgent sur la qualité des photos, on n'as plus qu'un vieux téléphone comme seul objectif! )

Le récit, le voici, bref et concis , car la route nous attends ...

Après avoir longer le fleuve Saint Laurent de Montréal a Rimouski et effectuer les repartions et aménagement sur notre monture, nous repartons sur la même route, la 132, en direction du Nord-Est, la péninsule de Gaspésie.

La météo n'est pas avec nous (et ne le sera que rarement!), ciel gris, température entre 5 et 15 degrés, vent, averses et brume... Le soleil, très timide ne se montrera que très rarement.

On suit la route qui longe le littoral gaspesien, entre mer et montagne, avec des petites maisons en bois perchée sur les falaises, très pittoresque.Visite du parc du forillon, qui est semi-ouvert, on rencontre quelques porc-épiques, castors, chevreuils, mais aucun caribou a l'horizon.Des visiteurs nous on dit avoir vu un ours noir, nous n'avons pas eu cette chance, une prochaine fois peut être (sûrement!)

Nous ne sommes que les hommes qui ont vu l'homme qui a vu l'ours!

La neige bouche encore les sentiers de randonnée rendant impossible l'ascension du mont qui domine le parc, dommage!

Retour sur la route 132, passage a Percé, et son légendaire rocher, puis on descend par « la baie des chaleurs » , (publicité mensongère, température extérieur de 8 degrés! ).

Arrivés dans le Nouveau-Brunswick, on poursuit notre route le long du littoral, en terre acadienne, ou chaque habitant affiche fièrement ses couleurs, un drapeau tricolore, orné d'une étoile (Stella Maris).

On suit la cote atlantique, petit détour par les presqu'île de Miscou et de Laméque, pèlerinage oblige.

Visite éclair du Parc National de Kouchibouguac ou nous croisons un coyote albinos.

Arrivés aux portes de l'île du prince Édouard, on franchit le pont de la confédération, 12,9 kilomètre de long, (« le plus long pont du monde au dessus d'une étendue maritime prise par les glace », enfin, paraît il, a cause du brouillard, on voyait pas a 100 mètres!) comptez tout de même 45 dollars l'aller-retour!

L'île est composée de paysage aussi magnifiques que variés, falaises rouge, phares, champs de patates, petit village de pèche spécialisé dans le homard, dunes et plages de sable qui ''chante''.... Malheureusement, comme depuis le début de notre périple, la météo ne nous a pas permis de profiter de tout ça a sa juste valeur! On en a quand même pris plein les yeux!

On retraverse ce fameux pont, avec une vue un peu plus dégagée, changement de province, la nouvelle écosse (nova scotia)

Après la beauté de l'île, le littoral nous paraît fade, on abandonne donc la cote atlantique a New-Glasgow, cap a l'ouest, direction Truro pour arpenter la baie de fundy, réputée pour ses marées, les plus grandes du monde (on n'as pas vraiment vu la différence)

Après la visite du parc national de Fundy, on remonte vers le nord, dans la foret de sapin sur la route des Appalaches. Le Parc du mont Carleton est fermé, on ne peut donc pas grimper sur le mont du même nom, d'où paraît il on peut voir plus de 6 millions d'arbres...

On remonte donc jusqu'à Saint Gabriel de Rimouski par la vallée de la Matapedia, ou l'on franchit quelques ponts couverts, arrêt a sainte-Florence.

Nous voici revenu a la ferme du mirabellier. Un périple de 12 jours, plus de 5000 kilomètres parcourus, 4 provinces canadiennes visitées, 9 plein d'essence (Monsieur Tyrone est gourmand, 13 litres au 100), une bonne 50éne de phares, 18 ponts couverts, 7 porcs épiques, 3 nuit sur les parking de Walmart (supermarché), 1 camping, 4 parcs nationaux, 2 douches dans des piscines municipales..... et 1 oiseau fauché en plein vol (paix a son âme!)

Vidange, changement de filtre, pose des moustiquaire, nous voilà prés a repartir a la conquête du canada.

Prochain objectif, récupéré Marine (la grande petite sœur de Flo) qui débarque le 6 Juin a Montréal.

D'ici la, on reprends la route direction le Parc national du Bic, puis celui du lac temiscouata!

Bien entendu, on vous tiens au courant de l'avancement de notre voyage...

D'ici la, portez vous bien, on pense a vous, bien le bonjour par chez vous!!

A tantot!

Posté par Flo et Saim-on à 19:21 - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 mai 2014

Allô la gang!

 
 

Allô la gang!

- Tabernak Ça fait un boute!!!

- Ho, pas tant, juste un peu plus de 5 mois sans nouvelles!

Non, on n'as pas péris gelé dans l'hiver québecois, on ne s'est pas non plus fait becter par une horde de caribous!Juste que ces derniers mois y'avait pas grand chose de très passionnant a raconter.

Bien occupé par notre travail, on n'as pas vu passer l'hiver. (qui parole de québecois, ''était bin frête'')

Juste le temps de s'offrir une petite escapade d'un week-end au bord du lac dans le chalet de nos propriétaires Lyne et Lucie..(Photos disponible!)

Fini le temps d'amasser les dollars, place a l'action, enfin! :

Permis de conduire québecois en poche, on épluche les petites annonces et autres concessionnaires a la recherche de notre monture.Après quelques visites infructueuses, on trouve notre bonheur.

Ce sera un Chevrolet express 2500, de 1998, 167500 kilomètres, V6 de 4,3litres (sont fous ces américains!), vitesse automatique, vitre manuelle et fermeture non centralisée, ABS, airbag poste radio FM intégré.. bref, un bijou!! mise a prix : 3500.

En discutant avec le vendeur, très intéressé par notre projet d'aménagement et de voyage, il baisse le prix a 2800 dollars, sans qu'on n'ai besoin de négocier. Cool!

Petit saut au service d'immatriculation , la SAAQ (Société des Assurances Automobile du Québec. A ne pas confondre avec la SAQ, la Société des Alcools du Québec. Boire ou conduire...)

Matricule : W28 GPL (bien qu'il ne roule pas au gaz! enfin si, puisque ici, l'essence se dit ''gaz''!), notre Tyrone est prêt a arpenter les routes canadiennes! Tyrone, c'est son petit nom, en référence au film ''snatch'' :

''- Tyrone, il sait être rapide quand il faut, pas vrai Tyrone?

- Ouais, c'est vrai......''

Bref, comprenne qui pourra!

On fait le tour des magasins afin de trouver tout l'équipement nécessaire a notre expédition : réchaud, table, ustensiles de cuisine, lampes, convertisseur de courant... On trouve un matelas en bon état sur le bord du trottoir...

Bref, On a tout le nécessaire pour commencer.

- 1ere péripétie : Le frein devient mou! Y'a une fuite dans le système, on perds du ''Break-flood'' , tuyau percée, garagiste..70 $ de pièce, 4heures de main d'œuvre ... Tarif : 470 dollars... ''Tabernak, Ostie de charagiste de marde!!!!''

- 2eme péripétie : On écope d'une amende de stationnement un dimanche matin. Tarif: 52 dollars!

-3eme péripétie : La veille de partir, Tyrone se fait visiter dans la nuit.... Tarif: Pas de dégâts, mais le vol de l'appareil photos de Flo! On s'en tire pas trop mal, z'auraient pu prendre toute nos affaires... mais bon, se faire piquer l'appareil photos la veille de partir en voyage, c'est quand même un coup bas! Adieu les belles photos!!!

Bref, il est grand temps pour nous de quitter la ville, qui paraît hostile a notre monture a 4 roues!

Au revoir a nos colocataires (qui repartent en France), nos proprios et collègues de travail.Le moral est comme le temps, plutôt maussade, mais l'aventures commence!

On the road again!!!

Direction saint Gabriel de Rimouski, chez mon oncle François. Voyage de 600 kilomètres, en 2 jours, sur la petite route pittoresque qui longe le fleuve Saint-Laurent. Pluie, brouillard et nuit fraîche (6 degrés), mais que ça fait du bien de quitter la ville et de découvrir le charme de la campagne québecoise.

Arrivé a la ferme du mirabellier, au bord d'une route en terre, au milieu des petites montagnes, ou François et Christine font pousser des agneaux. Bien accueillis, on s'installe et commence a effectuer les réparations et aménagements nécessaire :

Un petit tour a la casse (''cour a scrap'') pour récupérer quelques pièces:

- pare-choc arrière (car le notre est bien rouillé, on dit ''magané'' )

- roue de secours et attache (le notre est cassé et l'ancien propriétaire a du perdre la roue en route)

- un siège (car il n'y a que 2 places et Marine, la sœur de Flo, nous rejoins au mois de juin). Chose étrange ici, il n'y a aucun van qui a 3 places avant, pourtant il y a de la place!

- Ceinture de sécurité pour le 3eme siège.

Un autre tour au magasin de bricolage pour acheter le bois pour construire le lit.... et action!

Atelier bricolage : Sciage, découpage, ponçage, perçage, vissage, soudage, peinturage (si, le verbe peinturer existe ici, véridique!) et enfin un grand nettoyage.... Tyrone est flambant neuf, prêt pour l'aventure!

Aujourd'hui, jeudi 15 mai, on charge les sacs et on décolle, Tyrone airlines a destination de la Gaspésie, embarquement immédiat! Le soleil brille, température de 20degres,

ON THE ROAD AGAIN!!!

On vous tiens au jus, y'aura pas beaucoup de photos, mais on fait se qu'on peut!!

A tantot!

 

Posté par Flo et Saim-on à 19:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 décembre 2013

salut la compagnie!!!

Bon, c'est vrai, ca fait un baille qu'on vous a pas donné de nouvelles.... mais y'a pas grand chose de neuf!

Pour ce faire pardonner, voici une petite video qu'on a tournée devant notre porte.

Joyeux noel a tous! Et la video, c'est cadeau.....

http://www.wat.tv/video/bal-deneigeuses-6kohn_40len_.html

Posté par Flo et Saim-on à 00:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 octobre 2013

Travail!!!!

On s’était quitté dans l’attente du boulot… maintenant le travail a bel et bien commencé !

Saim-on devait travailler dans un resto italien a 2 pas de l’appart’… quenéni ! Le plan « Eduardo » tombe à l’eau. Un employé devait partir mais il ne part plus… Saim-on est à la rue ! Apprendre ca 2 jours avant de commencer ça fout un coup au morale…. 1 semaine et demi à attendre sagement de commencer, en laissant les recherches de côté, pour finalement repartir de zéro. Dur !

Nous voilà tous les deux au même point (mort), CV a la main, a démarcher les restos du quartier (On les avait pas encore tous fait, il y’en a tellement !)

Quelques refus et « on n’a pas besoin mais on vous appel au cas où » plus tard, Flo décroche un essai dans un resto-épicerie italien, « la maison des pâtes fraiches », a 300 mètres de notre pas de porte.

Essai concluant, elle travaille soirs et week-ends, dans l’entreprise familiale (16H-20h30). La Mama a la fabrication des pâtes, les  fils à la gestion, Flo, chaperonnée par des étudiantes québécoises, à la vente et  au service. Il ne lui reste plus qu’à apprendre l’italien ! « Al dente come la pasta »

Saim-on, après un essai peu concluant à la réalisation de tartares dans un restaurant du quartier, décroche un job dans un restaurant du centre-ville. A 30 minutes de métro, le restaurant « O. Noir » présente une particularité originale : La salle est dans l’obscurité totale, les serveurs sont tous aveugles ou quasiment…  Peu importe, heureusement la cuisine est éclairée, la préparation des entrées, desserts et la plonge se fait normalement. C’est même plus facile car il n’y a pas besoin de soigner la présentation des plats ! Personne ne les verra.  5 jours /semaine, 16h-23h environ.

Le patron est mexicain, le chef cuisinier est argentin, les cuisiniers québécois (francophone et anglophone), les serveurs non-voyants,….. Rajoutez à ça le fait d’aller travailler en métro, dépaysement total pour quelqu’un qui est nait au fin fond de la Nièvre… !

Y’a pas que le boulot dans la vie ! On a profité des derniers jours de beau temps et de chaleur pour se promener sur le mont-royal et faire quelques photos aux couleurs automnales …..La pluie et le froid arrivent à grand pas, les écureuils font leurs réserves….

 La colloc’ se passe toujours aussi bien, chacun mène sa vie, les étudiants étudient, les travailleurs travaillent, dans le calme et la bonne humeur. On a coupé la citrouille, parée pour « L’halloween ».

Voilà pour les nouvelles outre-Atlantique, en espérant que ça s’passe bien pour vous aussi. Faut qu’on aille au boulot, on rend l’antenne, a vous les studios….

A tantôt !

Ps : Bienvenue a Arthur, et félicitations à ses parents!

Posté par Flo et Saim-on à 20:55 - Commentaires [4] - Permalien [#]

08 octobre 2013

Salut la compagnie !!!

Bon, c’est pas le tout d’avoir ouvert un nouveau blog  (fort joli hein !? ouais c’est vrai !) et de publier  des photos. Il faudrait peut-être l’alimenter en nouvelles fraiches et  autres récits mis à jour… !

Patience ! Ça vient ! On profite d’un week-end pluvieux, au chaud, bien à  l’abri dans notre maison pour vous rédiger un article résumant notre 1ére quinzaine en terre québécoise ! 

Avant cela, petit tour d’horizon de ce nouveau blog….

Sur votre droite, vous trouverez :

-          Les albums photos, à peu près bien classés, libre à vous de cliquer, visionner, commenter….

-          Les archives, pour retrouver les anciens articles. (Quand il y en aura plusieurs  bien sûr !)

-          La « Newsletter », pour inscrire votre e-mail et être au courant des nouvelles publications.

En Haut de la page, plusieurs rubriques :

-          «On est là » : Pour voir sur Google map ou l’on se situe.

(Vous pouvez même passer en mode « Street view » pour vous promener dans l’quartier)

-          « Météo » : Bah comme son nom l’indique, pour voir le temps qu’il fait du côté de chez nous (prévisions a 6 jours plus qu’aléatoire, enfin bon, comme toute météo !)

-          « Webcam » : Pour voir ce qu’il se passe en temps réel dans une rue proche de chez nous. (Vous pouvez même bouger la camera !)

-          « Blog Australie » : Pour les retardataires qui n’aurais pas suivis les aventures de Saim-on et Le-on au pays des kangourous ! Honte à vous !

Voilà, les présentations sont faites…

Vendredi 20 Septembre 2013. Accrochez vos ceintures, le vol TS457 à destination de Montréal est en bout de piste, paré au décollage…..

8 heures de vol, 1 repas, 3 films et 6 heures de décalage horaire plus tard (ou plutôt plus tôt !), nous voilà enfin arrivés à l’aéroport international Pierre-Elliott Trudeau de Montréal.

Passage de douane… OK !, on arrive dans le hall de l’immigration, une centaine de personne attendent déjà. Il y a une 20éne de guichet, mais seulement deux d’ouvert ! 2 bonnes heures d’attente, enfin notre tour, contrôle de passeport, assurance et lettre de l’ambassade… OK !

 Visa en poche et bagages sur le dos, on peut enfin sortir de l’aéroport, 16 heure, 25 degrés. C’est pas si froid que ça le Canada !

On prend le bus qui fait la navette aéroport-centre ville, pour prendre nos quartiers dans l’auberge de jeunesse réservée à l’avance (Alexandrie).  Auberges vieillotte, en cours de rénovation, à la décoration des années 60. C’est pas le top, mais ça fera l’affaire le temps de trouver une collocation. (Comptez quand même 70 dollars une nuit pour 2 avec petit dej’!)

On profite du week-end pour arpenter la ville à pied, de long en large (facile avec les rues perpendiculaires, à l’américaine !)

Vieux Montréal (sur les bords du fleuve St-Laurent, très touristique), centre-ville (plutôt gris, building et magasins en tout genre), quartier chinois (bah, chinois !), le village (quartier gay), parc Lafontaine (avec ses milliers écureuils), quartier latin (quartier chaud,  un peu crado), quartier du plateau (maison colorées avec escaliers extérieur, quartier artistique et branché, restos et bars. Notre quartier préféré ou l’on habite maintenant), voyez plutôt les photos pour avoir un aperçu.

Lundi 23 septembre : Bon, on n’est pas venu là en touriste, un peu de démarche administrative ! Demande de NAS (Numéro Assurance Social. Nécessaire pour travailler), ouverture de compte en banque (TD Canada Trust), et numéro de téléphone canadien (Fido, carte prépayé, 100dollars valable 1 an)

Au canada, le téléphone coute  assez cher, 30 sous (centimes) la minute d’appel et 20 sous le sms. On paye aussi pour recevoir des appels et  sms…. Demander notre numéros si vous voulez nous joindre, sinon, on a toujours nos numéros français, l’indicatif pour le canada est +1, à la place du « 0 ». 

Apres un lundi très productif, on se met à la recherche d’une collocation. On répond à plein d’annonces sur internet. (Quand la connexion de l’auberge le permet !)  On visite 2 appartements (enfin, ça ressemblait plus à des squats) avant de trouver notre petit nid :

 Une maison bien située (au cœur du quartier du plateau),  propre, bien équipée et bien isolée,  bref, tout confort, de quoi passer l’hiver au chaud. 4 chambres, balcon.

On n’a pas rencontré nos futurs collocs, car jusqu’au 1er octobre, la maison sert de gite. Les proprios (Lucie et Lyne, 2 femmes dans la 60éne bien tassée), un peu baba-cool mais pourtant très à cheval sur les règles,  nous avertisse de tout un tas de règles à respecter, notamment  «pas de bruit après 21h30, si vous regarder un film, il faut mettre les écouteurs ». Un peu strict, mais bon, on va pas vivre avec elles, donc on verra bien quand on aura emménagé avec  nos collocs le 1er octobre.

D’ici-là, on prend notre mal en patience, encore une petite semaine dans l’auberge. Du coup on se remet en mode touriste :

-          Des allemandes de l’auberge nous ont généreusement céder des places pour visiter le jardin botanique (voir album photos du même nom).

-          Un petit tour sur les iles montréalaise, St-Helene et Notre-Dame. Ou se situe le circuit de formule 1.

-          Traditionnel «brunch » du week-end, (café, œufs, saucisse, jambon, bacon, fruits…) Pour prendre des forces avant de partir à l’ascension du mont-royal, qu’ils appellent  « la montagne » (234 Mètres  d’altitudes tout de même !!) qui offre un panorama sur toute la ville.

(Ici les repas c’est : le matin= déjeuner, le midi=diner  et le soir= souper. Le brunch c’est un mélange de tout ça, entre 10h et 16h le week-end)

-          « Tam-tam » du dimanche, rassemblement dominical du tout Montréal, où l’on pique-nique à la bière sur l’herbe au son des djembés et autres percussions.

1er Octobre !!! Bye-bye l’auberge, a nous le 4272 rue Berri !!!!!!!!!!

Enfin un chez nous ! On emménage dans notre nouvelle maison, et on rencontre nos nouveaux collocs, dans l’ordre d’apparition :

Stéphane et Elyshia, un couple franco australien de 25ans. En Pvt, comme nous.

Pascal, un étudiant en droit,  suisse francophone. 24 ans.

Caroline, une française, banquière, ancienne pvtiste en attente de son visa permanent. 37ans.

Tout le monde est sympa, et comme nous ils avaient un peu peur des consignes dictées par les proprios. Il règne déjà une bonne ambiance où chacun mène sa petite vie.

Justement le lendemain débute le 1er jour de notre nouvelle vie, fini le mode touriste, il faut trouver  du travail… Nous partons, CV sous le bras et armés de notre plus beau sourire, frapper aux portes des restos du quartier. Apres 30 min de recherches acharnées, les 1eres touches se font sentir. Un poste pour débarrasser les tables est à pourvoir, mais nous ne donnerons pas de suite.  Noyé par la multitude d’offres (ou presque) nous avons dû faire un choix !

Saim-on va se frotter à la cuisine Italienne de chez Edouardo, et Florence va s’essayer au service dans un bar a chichas Marocain.

Le lendemain, 2eme jour de notre nouvelle vie, Florence commence à servir ses chichas et autres cocktails de fruits (aucun alcool n’est vendu dans ce bar...)  mais se rend très vite compte qu’elle est la seule qui ne parle pas Arabe (personnels et clients). Les chichas sentent très bon mais Florence ne se sent pas à l’aise et décide donc d’arrêter le troisième soir.

Saim-on lui, attend…  Il commencera seulement « sa job » le vendredi  11.

Cela nous laisse le temps de rédiger ce magnifique article vous informant de nos petites aventures Montréalaises….

Demain, 2eme tournées des restos pour Flo, en espérant ne pas avoir à apprendre l’Arabe mais plutôt le Québécois. En attendant petite séance de rattrapage devant la série québécoise  « Têtes à claques» pour se familiariser avec l’accent.

Voilà, maintenant vous savez tout, ou presque….

 Bien sûr, on vous tient au jus. On espère que tout va pour le mieux de votre côté de l’atlantique, et comme on dit par ici :

A tantôt !!!!

Posté par Flo et Saim-on à 02:40 - Commentaires [4] - Permalien [#]

26 septembre 2013

Ouverture !!!

Nous re-voila!!

 Apres un périple d'une année complète autour de l’Australie, nous voilà repartis à l'aventure dans des contrées lointaines. C’est repartis pour un tour, on the road again !!

 A la demande générale et sous la pression populaire, nous voici donc dans l'obligation de réitérer l'expérience bloguistique!

 Mesdames et messieurs, nous avons l'honneur de vous informer que le blog de Florence et Saim-on au Canada est « présentement » ouvert   !!!!

N'oubliez pas de vous abonner a la newsletter (c'est gratuit!!), afin d'etre informés de toutes nouvelles publications --->

…… A suivre.

Posté par Flo et Saim-on à 22:16 - Commentaires [4] - Permalien [#]